Le Théâtre de Cornouaille étant fermé, ce sont les artistes qui sont venus, mardi, à la rencontre des élèves de 4e du collège Laennec pour présenter « Phasmes », un duo de main à main porté par deux circassiens Vincent Brière et Voleak Ung.

Ce spectacle fait partie d’un triptyque sur l’homme et la nature mis en piste par Fanny Soriano. Les deux artistes qui travaillent ensemble depuis une dizaine d’années et ont été formés aux arts du cirque dans les écoles de Rosny-sous-Bois puis de Châlons-en-Champagne, étaient particulièrement heureux de retrouver la scène. « Cela fait sept mois que nous n’avons pas joué le spectacle. C’est très long  », a confié Vincent Brière, de la Cie Libertivore dont deux spectacles étaient initialement programmés dans le cadre du festival Circonova.

Phasmes, un duo de main à main porté par Vincent Brière et Voleak Ung

Tous deux ont pu ensuite échanger avec les collégiens et répondre à leurs nombreuses questions sur la scénographie ou le propos du spectacle. « Le phasme est un insecte qui ressemble à une brindille ou à une feuille. Ce qui lui permet d’échapper à ses prédateurs. Dans le spectacle, on imite sa faculté à apparaître et disparaître soudainement. Au début, nos deux corps ne forment qu’un seul être, un peu comme une chimère et puis on se sépare tout en continuant à être connectés », les a ainsi éclairés Vincent.

La rencontre qui s’inscrit dans le cadre du jumelage entre le collège et la Scène nationale va ensuite se poursuivre par des ateliers. L’occasion pour les élèves d’approfondir avec l’équipe artistique certaines techniques circassiennes mais aussi d’aborder avec eux le processus de création.

Le Télégramme 25 mars 2021