Seize élèves intègrent, cette année, le Pôle espoir et le centre labellisé d’entraînement des surfeurs aux collège et lycée Laennec de Pont-l’Abbé. Ce partenariat entre les équipes pédagogiques et les encadrants sportifs, créé en 2001 et labellisé par le ministère des Sports, a déjà permis de former de nombreux champions bretons.

La sélection se révèle plus resserrée cette année, avec huit élèves au pôle au lieu de douze l’an dernier, et le niveau de surf accru, dans le sillon olympique et après des championnats de Bretagne réussis (350 inscrits). « On attend de vous d’être exemplaires dans la gestion de votre double projet. Vous êtes dans une filière d’accès au haut niveau, exigeante, et certains vous considéreront comme des privilégiés. Mais enchaîner 16 à 20 heures d’entraînement par semaine tout en réussissant une scolarité la plus brillante possible n’est pas évident », leur a exprimé, mercredi, Ronan Chatain, le directeur technique de l’ESB La Torche et coordinateur du pôle.

Retour Sommaire

Études et planning sportif musclé

La proviseure du lycée, Angélique Lamy, ainsi que le principal du collège, Pierre Lemoine, ont assuré que tout serait fait pour concilier au mieux études et planning sportif musclé. Certains élèves ont soulevé des difficultés liées aux horaires trop rigides des repas et goûters. «  Impossible de partir surfer le ventre vide après une journée de cours !  », a insisté Nadine Bourgine, la kinésithérapeute. En attendant que des solutions soient trouvées, les champions en herbe sont partis surfer à La Torche, mercredi, dans le sillage de la présentation. Un avant-goût de ce qui les attend dans ces prochains mois.

Le Télégramme 11 septembre 2020

Retour Sommaire