Pierre Lemoine, Principal du collège Laennec, à Pont-l’Abbé (Finistère) depuis deux ans, fait valoir ses droits à la retraite. Il sera remplacé à la rentrée par Gilles Siche.

Pierre Lemoine au centre avec l’équipe de direction du collège : Xavier Pivert, principal adjoint, et Catherine Savetier, directrice de la SEGPA.

Retour Sommaire

Ouest France -17/07/21

Après deux années passées au collège Laennec, à Pont-l’Abbé (Finistère), et une carrière riche d’expériences diverses, le principal, Pierre Lemoine, fait valoir ses droits à la retraite. Enseignant d’abord huit ans au sein des Maisons familiales rurales (MFR), établissements de formation par alternance, Pierre Lemoine analyse cette période comme « fondatrice. C’est à cette période que je me suis réellement formé aux sciences de l’éducation  ».

Animé par le sens de l’intérêt général et de l’engagement collectif, impliqué dans la vie syndicale et grand défenseur de la démocratie et de ses valeurs, Pierre Lemoine devient conseiller principal d’éducation au sein de l’Éducation nationale, en 1987.

« Concourir à l’égalité des chances »

Comme tous ses collègues principaux, il va enchaîner les postes : Quimperlé, Rosporden, Scaër, une longue période à Carhaix avant Pont-l’Abbé. « Ce qui m’a passionné pendant toutes ces années, c’est de concourir à mon niveau à l’égalité des chances, de construire le parcours des jeunes avec eux et de porter le fonctionnement de l’établissement avec cohérence dans un esprit de cohésion d’équipe. »

Pierre Lemoine se souviendra longtemps de son passage à Pont-l’Abbé. «  Je reste marqué par cette période très spéciale du Covid. Ce fut certes difficile ! Ma satisfaction ? Avoir fait tourner l’établissement sans rupture, malgré les pressions de toutes parts. Mon obsession, c’était de ne pas laisser les gamins à la maison ce qui aurait été très dommageable pour certains. Les équipes du collège se sont montrées collectives et solidaires. L’expérience humaine a été très riche. »

Mais ce sont beaucoup d’autres souvenirs que l’on retiendra de cet homme avenant, toujours disponible et partant pour le soutien aux actions et projets culturels. Le collège vient en effet d’enregistrer le taux de 95,8 % de réussite au brevet. Tous les élèves de 3e ont pu obtenir les affectations qu’ils désiraient. Laennec, c’est une collectivité de 950 élèves et la volonté de tous les adultes de les aider à réussir leur parcours. Les enseignants bien sûr mais aussi tous ceux qui au quotidien sont sur la brèche et s’impliquent auprès des jeunes. Assurément, Pierre Lemoine est de ceux-ci.

À la rentrée, c’est Gilles Siche qui prendra les rênes de l’établissement.

Retour Sommaire