Les 6e du collège participent cette année à une série d’ateliers. Animés par la Structure infos jeunes, ils doivent sensibiliser à « la violence et aux discriminations » sur les réseaux sociaux.

L’équipe éducative du collège considère que «  la réussite des élèves ne se réduit pas à leurs performances scolaires », mais qu’« elle renvoie aussi à leur bien-être dans leur contexte de vie  ». Au collège en particulier. Il est donc essentiel de considérer les jeunes comme acteurs de leur développement et les aider à développer leurs compétences cognitives, expressives et sociales dans le cadre du « mieux vivre ensemble ».

Au départ, les équipes éducatives du territoire, «  comme partout ailleurs », ont fait le constat d’une «  violence de plus en plus banalisée  » dans les rapports entre jeunes, amplifiée par l’utilisation croissante des réseaux sociaux.

Retour Sommaire

Deux heures pour s’attaquer aux stéréotypes et préjugés

Très vite, un partenariat s’est noué entre le collège Laennec et la Structure infos jeunes (SIJ), qui anime des ateliers spécifiques sur le mieux vivre ensemble. Cette année, tous les élèves des classes de 6e y participent. Ces ateliers sont animés par Léa Rouffy. « Notre objectif est d’inviter les collégiens à se questionner sur différents sujets tels que les discriminations, l’éducation aux médias, la vie affective et la sexualité et les addictions, chaque fois en fonction de l’âge du jeune  », explique Léa Rouffy. Pour les élèves de 6e, les professionnelles de la SIJ proposent un atelier de deux heures autour des stéréotypes, des préjugés et des passerelles qui peuvent conduire aux discriminations.

Autre étape de l’animation : l’interconnaissance qui permet justement de lutter contre les préjugés et permet d’établir une relation authentique, respectueuse et conviviale.

Les séances se font avec les professeurs principaux des classes : « Il est évident que deux heures ne sont pas suffisantes pour tout changer. Le professeur permet de faire le lien entre l’animation d’un jour et le quotidien des jeunes au sein de la classe comme de l’établissement. »

Ouest France 22 novembre 2021

Retour Sommaire