Les jeunes passionnés de 5è avec Pierre Lemoine, Principal, Jean-Marc Failler et Laurent Bargain.

Retour Sommaire

Dans la presse : « Les collégiens à la barre du Vendée Globe »

Ils ne rateraient pour rien au monde ce rendez-vous de l’heure méridienne. Les collégiens de Laennec retrouvent Laurent Bargain, leur professeur de technologie, qui utilise l’actualité de la course Vendée Globe comme support pédagogique avec l’ensemble des classes de 5e. « Un événement comme celui-ci possède de nombreuses passerelles avec le domaine de la technologie. De la conception du bateau à tout le matériel embarqué, de la météorologie et des énergies à la communication et l’informatique, tous les sujets abordés permettent aux jeunes de se familiariser avec cet enseignement », se réjouit l’enseignant.

L’intérêt est tel qu’en dehors des cours et du programme, une trentaine de jeunes passionnés se retrouve chaque midi dans une salle où le rituel est immuable ; chacun se saisit d’une tablette et suit les trajectoires des skippers sur une application virtuelle.

Chance supplémentaire pour le collège, Jean-Marc Failler, parent d’élève de Laennec est également le directeur du team PRB Arkéa Paprec. Vendredi, l’émotion était palpable puisqu’une liaison par visioconférence devait se tenir avec Sébastien Simon, le skipper d’Arkéa Paprec.

Comble de malchance, le navigateur avait heurté mercredi un objet flottant non identifié. Sébastien Simon, aux prises notamment avec une importante voie d’eau, a donc choisi d’abandonner au grand dam des collégiens qui continuent cependant leur périple virtuel autour du monde.

Le support utilisé, Virtual regatta, aurait dû aussi permettre une vacation avec Kévin Escoffier, skipper du bateau PRB. Ce dernier, victime d’une avarie majeure lundi 30 novembre et réfugié dans son radeau de survie, avait été récupéré dans la nuit par Jean Le Cam.

Ouest France Le 09/12/20

Retour Sommaire

Dans la presse :« Pas de chance pour les collégiens de Laennec qui suivent le Vendée Globe ! »

Depuis le départ de la fameuse course en solitaire autour du monde, M. Bargain, professeur de technologie, utilise le Vendée Globe comme support pédagogique avec les neuf classes de 5e du collège Laennec. « Cet événement possède de nombreuses passerelles avec la technologie, de la conception du bateau au matériel embarqué », indique l’enseignant. Pour rendre le projet encore plus concret, M. Bargain organise le midi un « club Vendée Globe », en utilisant Virtual Regatta, le jeu en ligne officiel qui permet de participer virtuellement à la course.

Dans ce cadre, un parent d’élève, Jean-Marc Failler, qui est aussi directeur du team PRB Arkéa Paprec, l’Imoca à foiler dernière génération skippé par Sébastien Simon, est intervenu vendredi 4 décembre pour présenter la construction du bateau. Et, cerise sur le foil, les élèves devaient communiquer par visioconférence avec Sébastien Simon. Las, le skipper ayant heurté mercredi un OFNI qui a engendré une importante voie d’eau, il a été contraint à l’abandon. La course virtuelle continue pour les collégiens !

Le Télégramme 10/12/2020

Retour Sommaire

Voir en ligne : Bonus : photos du club Vendée Globe