info document -  voir en grand cette image

La modification de la répartition des élèves sur le secteur n’a pas changé grand-chose puisque les équipes du collège Laennec s’apprêtent à accueillir cette année 984 élèves contre 955, l’an passé, le jour de la rentrée.Les jeunes venant de Tréogat sont désormais accueillis à Plozévet et ceux de Plobannalec-Lesconil au Guilvinec.

Les élèves venant de Plonéour-Lanvern avaient le choix, mais nombre de parents ont demandé des dérogations, ne serait-ce que pour ne pas séparer les fratries.

« Nous accueillons de nouveaux collègues, souligne le principal, Jean-François Jacopin. Xavier Pivert, ancien principal adjoint à Fouesnant, devient adjoint à Laennec. Un 2e poste de conseiller principal d’éducation a été créé. Claire Andrieux occupera ce poste avec Julie de Brabander, déjà en poste. Celle-ci partant en formation, sera remplacée par Françoise Gonidec. Du côté des professeurs, arrivent Marine Graignic (lettres), Claire Le Bellec (histoire-géographie), Alan Gonedec (technologie) et Thomas Guirriec (éducation physique et sportive). »

Faciliter l’élaboration du projet personnel

Accueillir les jeunes et leurs familles, favoriser tout projet permettant la réussite des collégiens, les préparer le plus vite possible aux années post-collège en développant méthodologie et préparation d’un futur projet personnel que celui-ci passe par les filières générales, technologique ou professionnelle restent les priorités du projet d’établissement.

« Il est essentiel pour nous, que chaque collégien progresse, que chacun puisse donner du sens aux apprentissages. Raison pour laquelle les enseignants sont souvent amenés à croiser les disciplines. Dès la 6e, les enfants effectuent un voyage scientifique, certains à Pleumeur-Bodou, d’autres dans la région d’Amboise. La transition avec l’école élémentaire s’effectue en douceur puisqu’ils retrouvent le même enseignant pour trois matières : sciences et vie de la terre (SVT), physique et technologie. En 4e, tous les jeunes visitent entreprises et établissements publics, une manière de les sensibiliser à ce qui pourra les intéresser plus tard. »

Projets sportifs et culturels viennent compléter les pratiques pédagogiques actives de l’établissement (partenariats avec le Triskell, le Théâtre de Cornouaille, Daoulagad Breizh pour le cinéma, section sportive commune avec Saint-Gabriel).

« Nombre de nos actions concernent également la prévention contre le harcèlement à l’école, la qualité des relations entre filles et garçons. Les protocoles que nous utilisons fonctionnent bien en cas de dysfonctionnement signalé. La vraie difficulté est de se rendre compte des situations où un jeune est en souffrance, surtout lorsqu’il n’en fait pas mention auprès de sa famille ou de ses enseignants. »

Dans le collège, tous les personnels appliquent le principe de tolérance zéro : « Les propos et les comportements sexistes, racistes, homophobes, injurieux sont prohibés, et nous n’hésitons pas, le cas échéant à prendre les sanctions nécessaires. Il en va du bien-être et de la construction de nos jeunes »,conclut Jean-François Jacopin.

Source : Ouest-France le 01/09/2018

legende